Une 3ème voie pour le transport sanitaire 360°

Santé Mobilité Services dévoile dans un Livre Blanc les leviers pour optimiser le secteur La question du transport sanitaire est à l’agenda des pouvoirs publics depuis plusieurs années. Les rapports se succèdent. Tous soulignent l’évolution préoccupante des dépenses et une gouvernance éclatée entre une multiplicité d’acteurs :

Tutelles (Assurance Maladie et ARS), Établissements de Santé, transporteurs sanitaires et patients. Face à cette situation, la puissance publique oscille entre deux choix : laisser faire ou bien réglementer. La société Santé Mobilité Services (SMS), créée en 2015, a dessiné une 3ème voie pour atteindre, à l’horizon 2020, un système de transport sanitaire vertueux.

SMS publie aujourd’hui un Livre Blanc qui précise les leviers pour organiser et pour optimiser les transports de santé. Pour Julien AUGERAT, Directeur de SMS : « Une nouvelle voie est possible pour le transport sanitaire, qui ne passe ni par l’ubérisation, ni par la pression sur les prix ou par le déremboursement de certaines prises en charge. Cette 3ème voie générerait des économies substantielles tout en dégageant des gains de productivité pour l’ensemble des acteurs.

Il s’agit de travailler collectivement sur l’organisation d’une filière qui est totalement éclatée aujourd’hui ». Nourri des retours d’expériences de nombreux projets pilotes, ce Livre Blanc propose des solutions pratiques et concrètes que chacun pourra aisément mettre en oeuvre sur son territoire, sans attendre de nouvelles réformes du secteur.

Un tiers de confiance pour réussir le décloisonnement La clé pour optimiser le transport sanitaire consiste à décloisonner la filière, ce qui nécessite de s’appuyer sur un tiers de confiance, extérieur aux enjeux particuliers, et a priori divergents, de chacun des acteurs du système.

Cette indépendance offre des avantages pour chacun d’eux :

• Pour l’Assurance Maladie : des économies, grâce à l’optimisation du transport assis et à la garantie de mise à disposition du mode de transport le moins onéreux en fonction de l’état du patient.

• Pour les Établissements de Santé : plus de fluidité et la disparition des coûts cachés dus à la désorganisation de la filière.

• Pour les transporteurs sanitaires (ambulances, VSL, taxis) : un meilleur remplissage et une parfaite équité sans aucune commission à payer.

• Pour le patient : une qualité de prise en charge améliorée et un maintien de l’accès aux soins.
L’homme au cœur des organisations A l’opposé des solutions tout numériques qui déshumanisent le parcours du patient, les leviers proposés dans le Livre Blanc mettent l’homme au centre du processus. « Une plateforme de gestion des transports n’est qu’un outil. Son efficacité dépend de l’organisation qu’il y a derrière.

Un algorithme ne peut pas tout gérer à lui seul ! Il faut des personnes pour analyser les processus et les revoir tant au niveau de la prescription que de la commande, afin de garantir une bonne disponibilité des moyens de transport. En centralisant les commandes, on peut avoir une vision complète et des informations précises et objectives des transports commandés par l’Établissement et d’identifier toutes les pistes d’optimisation et d’amélioration à mettre en œuvre » précise AnneCécile CHARIL, responsable de l’offre OPTIMOS (OPTImisation de la MObilité en Santé) chez SMS.

C’est ce que propose de faire Santé Mobilité Services. Avec un enjeu majeur : permettre aux établissements et aux transporteurs de se préparer aux évolutions de leur environnement, et accompagner le changement en douceur.

Pour consulter le Livre Blanc : http://www.santemobilite.com/

Une 3ème voie pour le transport sanitaire
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Leave a Reply

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.